Partagez | 
 

 Une arrivée mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Une arrivée mouvementée.   Ven 7 Oct - 22:24

Le bateau glissait sur l'eau doucement. Sept hommes s'affairaient sur le bac, certains arnachaient des caisses, une vingtaine au total, d'autres ramaient et deux tenaient les deux gouvernails qui permettaient au bateau de réagir souplement. Le mât central était à terre et le bateau avançait à la puissance des bras et du courant. A l'avant un personnage se détachait des autres. Habillé d'une tunique noire il était habillé de cap en pied de cette couleur. Une poignée d'épée très longue apparaissait à son côté gauche, sans aucune lame au bout. Une hache était attachée dans son dos, tête en bas. Dépassant facilement les deux mètres de haut il avait de larges épaules et de noueux muscles. Ses cheveux blonds devaient être magnifique lorsqu'ils n'étaient pas recouverts, comme en ce moment, d'une couche de crasse et de poussière terrible. Sa mâchoire, carrée, était recouverte de cicatrices dont certaines semblaient plutôt récentes. Ses yeux verts étaient beaux mais leur blanc virant sur le rouge et les lourdes cernes rouges donnaient un air maléfique et dément à cet homme.

Lorsqu'il bougea, malgré la peinture noire la recouvrant, la maille brilla légèrement. Une gourde était attaché à sa ceinture ainsi qu'une bourse. L'homme avait beau avoir quarante deux ans il avait la jeunesse et la prestance d'un de vingt cinq ans. Le bateau s'approcha en douceur d'un quai, étrangement abandonné par la foule et l'homme sauta souplement de son embarcation. Mais toute chose n'arrive seule...

Le bruit des bottes et des sabots se firent entendre et se fut une vingtaine d'hommes et trois cavaliers qui apparurent. L'homme, prénommé James, jura et toucha légèrement sa ceinture et sa poignée. Les soldats, armes au poing, firent un demi cercle autour des hommes et du contrebandier, anciennement Chevalier de Kal'aan. Les trois cavaliers s'avancèrent et repoussèrent leur capuche. Deux hommes en retrait, apparemment des Chevaliers et un homme que James connaissait et haïssait. C'était un homme de taille moyenne dont le visage n'évoquait rien si ce n'est une cruauté superbe. Un rictus effrayant barrait en ce moment même son visage.


"Le Chevalier James Tenn, un preux guerrier, il cracha au sol, un lâche de pur qualité.
- Baron Gelead Mituari, toujours aussi faible...
- Comment ose tu ! Contrebandier de pacotille ! Soldats attrapez ce bandit."

James cria et prit son arme. D'une rapide pression sur un bouton caché sous la garde deux courtes lames jaillirent. Les soldats, surpris par la vue d'une telle arme, reculèrent laissant le temps au piège de se refermer. Ce n'était un piège à proprement dire mais une diversion... Trois flèches se plantèrent dans trois gardes. Cela déchaîna la haine des soldats qui se jetèrent sur James et ses acolytes. Les pauvres marins furent tués sans pitié. James fit virevolter son épée, tuant un soldat ou deux, en blessant un autre et mutilant un courageux mais ses armes ne permettaient pas la défense et rapidement il jeta ses armes. Deux soldats le mirent à genoux et lui bloquèrent les bras. Un des deux chevaliers s'avança vers James et sourit d'un air peu appréciable. Bandant ses muscles James réussit à se dégager et planta sa miséricorde dans le col de l'homme, entre le cou et l'épaule point sensible de son armure. Le Chevalier le regarda avec surprise et bascula en arrière. Trois soldats remirent James à genoux et un coup de poing phénoménal lui percuta la mâchoire. Le deuxième lui éclata les lèvres, le quatrième le nez. Lorsque le cinquième tomba le visage de James ne réagit pas. Le Baron plaça son visage à moins de deux centimètres du contrebandier.

"Laisse moi deviner les flèches c'était ta petite putain ?
- Répète ça pour voir ? Baron de bas étage"

James envoya sa tête dans le nez du Baron et le sentit craquer. Ce fut cette fois ci la botte du noble qui le toucha. Mais le mal était déjà fait et James voyait deux ombres quittaient les toits.

"Tu sais quoi ? Avant de me tuer j'aimerais voir mon chef de clan. Selon le code bien sûr..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Dim 9 Oct - 16:10

Les petits talons et la canne de la jeune femme claquaient de manière régulière sur les pavés humides des rues sombres. De légers "clac clac" mats qui, chaque fois, étaient suivis des inaudibles bruits de pas de rats qui fuyaient, trottant avec leurs courtes pattes de vermine. En effet, l'endroit en était infesté. Les docks. Un lieu sale et glauque que Leïh Sinn avait en horreur. Son doux visage s'était réfugié dans l'ombre d'un capuchon et la Taslyn s'était efforcée de choisir des vêtements non seulement discrets et modestes, mais aussi peu féminins, pour ne pas avoir trop d'ennuis. Sa silhouette était rendue volontairement androgyne, même si sa démarche gracieuse était difficile à quitter. Chassez le naturel, il revient au galop.
Leïh Sinn savait qu'un nouveau Taslyn arriverait. Ou était arrivé. Il était d'ailleurs plus probable qu'il soit déjà arrivé, puisque la manie de la jeune femme à aimer se faire attendre était devenue systématique, voire même un réflexe auquel elle ne faisait plus attention.
Sur son épaule, Lelliki était en boule, solidement agrippé à une petite sangle que la diplomate avait fait coudre sur toutes ses étoffes uniquement pour lui, fixant de ses petits yeux noirs chaque source de lumière. Ses longues oreilles étaient abattues en arrière et son museau rose fourré dans le cou de sa maîtresse. Elle sentait son léger souffle régulier et ses moustaches la chatouiller. Leïh le surnommait "Boule de neige". Et en parlant de neige... Il avait fait grand soleil et celle qui se trouvait sur les toits avait fondu toute la journée. L'Ambassadrice sentait les gouttes mouiller son capuchon, qui par ailleurs se frottait contre sa coiffure et défaisait peu à peu le chignon sophistiqué que sa femme de chambre lui avait fait. Les baguettes qui le tenaient en place s'enfonçaient n'importe comment dans sa chevelure et de plus en plus de mèches s'échappaient pour venir caresser ses oreilles. Elle détestait ça. Elle haïssait ça. Elle ne pouvait pas le supporter. Et pas moyen d'arranger le coup maintenant, de s'arrêter au milieu de la ruelle et d'abaisser son capuchon. Elle était seule et en retard. Leïh Sinn pesta intérieurement. Elle referma solidement sa main gantée sur le pommeau de sa canne et adopta une démarche pressante.

Arrivée sur les quais, la jeune femme sentit un frisson parcourir son échine.

- Quel endroit misérable... souffla-t-elle. Pourquoi a-t-il fallu que ce nouveau venu atterrisse ici ? Ses pas étaient plus incertains. Elle se mit à marcher sur la pointe des pieds pour se faire silencieuse, sachant que cela n'aiderait pas à se faire passer pour un homme. Mais elle sentait que cette aura puissante était vive et de plus en plus proche.

***

L'extrémité de la rapière de Leïh Sinn se retrouva immédiatement dans la nuque de l'agresseur. Il était richement vêtu et déjà bien amoché et l'Ambassadrice prit un malin plaisir à presser la lame contre la peau du baron.

- Laisse immédiatement cet homme ou je te découpe en rondelles… Leïh Sinn imaginait déjà dans sa tête le ricanement sournois et la remarque machiste du personnage, qu'elle entendait tout le temps et partout. Et je serais d'autant plus sadique si tu fais une quelconque réflexion sur le fait que je suis une femme, petit misérable… souffla-t-elle entre ses dents en appuyant encore plus sur la garde de sa rapière. Le baron se releva lentement, les mains en l'air et lui fit lentement face, dévoilant un visage sanguinolent et une expression à la fois vexée et belliqueuse.

- Maintenant disparais ! Et inutile de te donner du mal à aller loin, dans quelques minutes j'aurai déjà averti les autorités qu'une vermine dans ton genre traîne dans les docks et tu pourriras dans une cellule très bientôt !

L'homme ne se fit pas prier. Il s'enfuit, sans croire un seul mot de ce que venait de lui déclarer la jeune femme, elle le savait, et les ombres l'enveloppèrent. Leïh Sinn le regarda s'éloigner puis posa un regard sévère sur le Taslyn qui se relevait doucement.

- C'est dans vos habitudes de vous attirer des ennuis ? Je vous préviens, je ne suis pas là pour vous sauver chaque fois que vous vous trouvez dans le pétrin ! Et puis vous pourriez vous laver les cheveux, tout de même… gronda-t-elle comme si elle s'adressait à un enfant. Elle plongea ses yeux émeraude dans ceux du Taslyn et rangea son épée dans le fourreau qu'était sa canne. Son capuchon était définitivement jeté en arrière, découvrant sa coiffure totalement désordonnée : son chignon tombait sur le côté de manière anarchique, laissant échapper des mèches n'importe où. Elle donnait l'impression d'avoir dormi tel quel. Lorsque ses cheveux se dénouèrent une bonne fois pour toutes en faisant tomber les baguettes, elle poussa un gros soupir et ses joues délicates se teintèrent de rouge. Lelliki bondit de l'épaule de l'Ambassadrice, mit les accessoires entre ses petites dents et les rapporta à la jeune femme qui les rangea dans ses poches d'un air dépité. L'animal passa alors le haut de son crâne contre la joue de Leïh en agitant ses longues oreilles, pour la réconforter.

- Bon, venez avec moi, je dois suivre un certain protocole… dit-elle en faisant un signe de la main. Puis elle se retourna et commença à marcher en direction de la ville, pressée de quitter ce sordide endroit.


[HRP: j'espère que mon scénario colle bien au tien ! Si tu préfères qu'il y ait plus de combat ou que le Baron réagisse autrement, dis-le moi et j'éditerai. J'avoue que je ne savais pas trop où j'allais en écrivant ceci ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Jeu 27 Oct - 11:27

James regarda avec surprise le Baron fuir comme un chien, la queue entre les jambes. Et surtout ses soldats. Mais sa plus grande surprise fut la femme qui se tenait. Un grand bout de femme maniant une rapière. James se releva, récupéra miséricorde, épée et hache et commença à suivre la femme. Elle avait un doux balancement des hanches, une longue chevelure noire qui se rapprochait de la crinière quoique que ses cheveux furent fins et doux. Elle avait aussi du caractère. James arrivait à peine d'un long voyage, certes avec de la contrebande et beaucoup d'argent, et il n'avait pas pu se laver. Et puis de toutes façons il faisait le bien par le mal et la propreté par la saleté. C'était surtout une excuse inventée rapidement pour pouvoir se montrer sale, malhonnête mais d'un côté il faisait vraiment le bien par le mal...

De toutes façons elle n'avait que faire d'après ce qu'il avait vu, surtout en ne sachant pas qui était le Baron ! James se rendit qu'il ne savait même pas qui elle était. N'empêche qu'elle était magnifique. L'ancien Chevalier avait adoré la voir rougir sous la faible lumière des docks. Ce fut cette fois à lui de lui parlait. Il la prit par les épaules et la tourna vers lui. Il la dominait par sa taille mais la stature de la femme, indiquant sa noblesse, le faisait passer pour un rustre. Si il n'était pas habillé comme un soldat et si il n'aurait pas eu cet air de dément, accentué par sa démarche d’épéiste, il aurait pu passer pour un esclave. A son tour il plongea les yeux dans ceux de la femme.

"Une second madame ! Vous êtes marié sûrement madame donc je ne vous ferai aucun mal et si vous trouvez le fait que je vous ai touché comme un attouchement je serai prêt à être enfermé mais là n'est pas la question. Vous êtes qui ? Nous allons faire quoi ? Et pis je ne suis plus un Chevalier j'ai aucun compte à rendre à la noblesse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Jeu 27 Oct - 19:25

Derrière elle, Leïh Sinn fut intérieurement ravie d'entendre les pas du Taslyn. En effet, beaucoup refusaient de la suivre, demandaient des explications, faisaient de la résistance... Elle ne supportait pas cela. Comme beaucoup de choses d'ailleurs. Alors lorsqu'elle sentit deux fermes mains se poser sur ses épaules et la forcer à se retourner, son sursaut de surprise fut accompagné d'une grosse déception. Ainsi, il était comme beaucoup d'autres : il ne suivait pas les gens comme ça, parce qu'on le lui demandait... Logique, rassurant, quelque part, mais Leïh Sinn aurait bien voulu que les choses se fassent simplement, au moins une fois dans sa vie. Tomber sur quelqu'un d'assez stupide pour être docile, lui faire une confiance aveugle... Ça, chez les Taslyns ? Non, ce n'était peut-être pas très bénéfique, mais... Selon le protocole, elle ne se présentait pas maintenant.
De ses douces lèvres s'échappèrent un léger soupir.
Le "Chevalier" la regarda dans les yeux - un affront, non ? - mais fit montre d'une assez grande galanterie dans les paroles. Enfin, jusqu'au
"Vous êtes qui ?" qui l'affligea au point que sa tête eut pour réflexe un mouvement de recul. Une fois qu'il ai fini, elle baissa le regard et adopta un petit sourire nerveux. Lentement, elle saisit les puissants poignets de son interlocuteur et les retira de ses épaules en les lâchant brutalement au dessus du vide qui les séparait. Elle releva les yeux, sans se presser pour les plonger dans ceux de sa nouvelle recrue avec cet air caractéristique des gens animés d'une patience prête à atteindre ses limites.

- Alors, de une, je refuse qu'on me considère comme mariée, alors nous dirons que je ne le suis pas. De deux, je vous déconseille de m'interpeller de la sorte une seconde fois. Et de trois, je suis Leïh Sinn Kyn'Havren, Ambassadrice d'Edinn à Dornelanth et Cheftaine des Taslyns, autrement dit de votre peuple : je vais vous conduire - de gré ou de force - à Edinn, le village des Héritiers dont vous faîtes partie et enfin... Même si j'étais née dans des poubelles et que j'étais un enfant illégitime, je dirige les Maîtres de la Lumière dont vous êtes un des représentants, donc vous me devez le respect et si à l'avenir je vous demande des comptes, il vous sera fortement déconseillé de ne pas m'obéir, est-ce clair ?

La jeune femme recula enfin d'un pas pour ne pas donner l'impression de lancer un défi : la rhétorique gestuelle, elle connaissait par cœur... Lelliki posa ses minuscules yeux noirs sur le Chevalier et agita les oreilles.

- Je suis sensée me présenter à vous une fois arrivés à Edinn et à Edinn uniquement, mais puisque nous avons commencé, autant finir... En aucun cas nous n'avons la possibilité de connaître l'exacte identité des nouvelles recrues à l'avance, alors veuillez vous présenter je vous prie... demanda-t-elle d'une voix cette fois douce et posée. Elle fit un geste avec la main pour lui faire signe de prendre librement la parole et adopta une expression attentive et souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Ven 28 Oct - 19:40

La femme était ainsi donc seule et non mariée mais elle semblait aussi importante, une espèce de chef de clan dont James aurait fait parti. Les Taslyn ou quelque chose s'en rapprochant. Peut être était ce son appartenance à cette tribu qu'il lui permettait de transformer la lumière en poids, pouvoir que James savait maîtriser après tant d'années d'errance. James sourit à l'idée qu'il était différent des autres, bien que les paroles de la femme lui prouvent qu'il n'était pas seul.

Le souffle de la jeune femme était frais, mentholé ou épicé. Son visage était de porcelaine mais derrière cet air d'ange se cachait une femme au caractère plus que bien trempé. Et James adorait cela. Il la vit reculer et comprit qu'elle connaissait la gestuelle de la "Haute" mais lui aussi. Il commença à s'avancer, comme pour l'enlacer et l'envie d'embrasser la femme. Mais il se ravisa. Son haleine était chargé des relents de l'alcool, ses lèvres recouvertes du sang du Baron et il puait comme un porc. Les douleurs dues aux coups des hommes du noble lui valaient de se tenir voûté. L'ancien chevalier recula et à son tour rougit, chose perceptible étant donné qu'ils se tenaient sous une torchère.


"Heu... Excusez mademoiselle. Je veux bien vous suivre. J'ai rien compris à vos histoires de clans, de villages donc dès que vous pourrez expliquez moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Dim 30 Oct - 17:07

Leïh Sinn fit un grand faux sourire. Elle feignit de ne pas remarquer le fard qui était monté aux joues du Chevalier et songea qu'il était inutile de se répéter.

** Bon, tant pis, il se présentera à Edinn...** pensa-t-elle légèrement blasée.

- Parfait ! C'est une bonne chose que vous commenciez dès maintenant à me faire confiance, certaines personnes mettent des années à comprendre que je possède toute la bienveillance d'une Cheftaine de clan... Puisque c'est fichu pour le protocole, je vais vous expliquer en route, c'est d'accord ? Sa voix avait quelque chose d'enjoué et de ravi. Elle voulait simplifier les choses au maximum et savait que c'était le meilleur moyen d'être convaincante. Avec vingt-et-un ans d'expérience derrière elle, elle avait apprit à contrôler impatience et colère.

L'Ambassadrice se retourna donc de nouveau et attendit que le Chevalier arrive à sa hauteur pour se mettre à marcher. Ses pas résonnaient toujours sur les pavés humides des docks, elle adopta une cadence relativement lente.


- Alors... Vous êtes ici à Dornelanth, la citadelle marchande de la vallée d'Amaréthys. Ici vivent des humains "normaux", dirons nous. Mais sur le pan de la vallée que vous pouvez apercevoir là bas -elle désigna le sommet qui apparaissait derrière les murs de la ville- se situe Edinn, un village que nous allons rejoindre pour nous retrouver chez les nôtres : les Héritiers. En effet, vous n'êtes pas sans avoir remarqué que vous aviez des pouvoirs étranges, n'est-ce pas ? C'était bien sur une question rhétorique, elle n'attendait pas de réponse. Vous n'êtes pas seul dans ce cas, vous faîtes partie d'une Tribu, celle des Taslyns, que je dirige. Il y a deux autres Tribus à Edinn : celle des Psehrs et celle des Onaras. Toutes trois ont des pouvoirs différents. Jusque là, ça va ? demanda-t-elle pour faire une pause. Nous entretenons des relations parfois difficiles avec Dornelanth mais les bûcherons qui y vivent ont grandement besoin de nous pour être fournis en bois de la forêt. Nous avons donc trouvé un équilibre basé sur les échanges économiques entre nos deux villes mais il y a quelques fois des conflits. C'est également mon métier de représenter Edinn auprès de Dornelanth lors de réunions diplomatiques. Les autres Cheftaines de Tribus ont également un rôle ; Jahëll qui dirige les Psehr, veille avec une troupe de traqueurs à ce que les Héritiers ne s'en prennent pas aux Dornelanthiens tandis que Seilann, qui dirige les Onaras, est à la tête de mercenaires souvent employés par Dornelanth. Elle jeta un œil au visage du Chevalier. Je crois bien que c'est tout ce qu'il y a à savoir ! annonça-t-elle gaiement. Vous avez des questions j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Lun 31 Oct - 15:04

La femme continua à avancer tout en expliquant la situation politique de la vallée. Les rumeurs que James avait entendue était ainsi donc fondée. Cette vallée était extrêmement excentré et renfermé sur elle même. Mais d'un côté malgré qu'elle soit précaire le fait que la paix existe entre les Héritiers et les gens dits normaux était très intéressant. Cela faisait même pas deux ans que James s'était retiré de la vie d'ermite et voilà qu'il faisait parti d'une histoire de clan. Nom de dieu ! L'ancien Chevalier replongea dans ses souvenirs, durant l'un des nombreux combats auquel il avait participé. Il avait alors seulement dix huit ans et était écuyer. C'était lorsque son maître s'était fait désarçonné qu'il avait découvert comment manier la lumière.

Le combat se déroulait aux abords du désert bordant la frontière occidentale de son pays natal. Là bas des guerriers nomades s'étaient alliés à un groupe de renégats et pillaient la rive orientale de la Naat, fleuve délimitant désert et empire. Là la troupe dont le maître de James avait chargée. Le chevalier était tombé à terre et un homme en armure avait dégainé son poignard pour l'égorger. James avait réagi par instinct. La forte lumière du soleil se transforma soudainement en poids et le guerrier fut écraser par son armure. Après le combat James fut fait chevalier pour avoir sauvé son maître.

Lorsque la jeune femme eut terminé James comprit qu'elle l'avait crue tenté pour devenir un mercenaire. Mais lui tout ce qu'il voulait c'était être tranquille et exercer un métier normal. Certes la contrebande n'était pas vraiment légal mais il n'avait pas eu d'autres choix. Et le bien se faisait par le mal.


"Mademoiselle permettez moi de me présenter. J'avais oublié de répondre à votre demande. Je suis James Tenn, ancien Chevalier de Kal'aan. Je vois donc qu'ici vous avez de nombreuses choses. J'ai passé plus de temps en ermite et cherche la paix et un travail. Hum... voici mes compagnons de route."

Deux silhouettes sortirent de l'ombre. L'une était grande et mince tandis que l'autre était minuscule et trapue. Une troisième atterrit derrière Leïh. C'était un homme au teint sombre et aux yeux légèrement bridés. De nombreux poignards se croisaient sur sa poitrine et une faux tranchante pendait à sa ceinture. La première à avoir apparue baissa sa capuche dévoilant une tignasse rousse et des yeux verts. C'était une elfe aux longues oreilles pointues et aux nombreuses taches de rousseur le long du nez. Un long arc était attaché dans son dos. Le deuxième était un nain rasé de frais et très blond. Deux haches de petite taille pendait à sa ceinture tandis que sa pipe fumait d'un nuage violet.

"Voici Arya Oy'era et son mari, James désigna l'humain, Jaron Buck. Elle est une fine archère et lui est un assassin, tous deux viennent d'Orient. Et voici Dorgo Nago un Nain venu des Montagnes du Nord. Je suis prêt à vous suivre grá mo shaol sa todhchaí."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Mar 1 Nov - 20:14

Leïh Sinn continuait d'avancer tranquillement, à une allure qui laissait comprendre au Chevalier qu'ils avaient tout leur temps pour discuter. Il fini par se présenter comme elle lui avait demandé, ce qui lui arracha un léger sourire de satisfaction. Mais lorsqu'elle l'entendit parler de compagnons de route, elle s'arrêta net et ouvrit de grands yeux.

** Comment ? Il n'est pas seul ? ** songea-t-elle presque paniquée. Mais le dénommé James n'eu pas le temps de remarquer son inquiétude : elle se força à paraître tout à fait à l'aise alors qu'il commençait à les lui présenter. Les deux premiers personnages surgirent de l'ombre, ce dont elle pu conclure qu'ils étaient là depuis un moment. Puis elle entendit un son derrière elle et vit un homme à l'allure peu avenante juste dans son dos. Elle tenta de paraître détendue mais devait bien s'avouer avoir l'impression d'être agressée... Ses yeux se posèrent sur sa nouvelle recrue, pleins de colère, mais ce dernier avait le visage tourné vers ses deux autres compagnons. Il s'agissait d'une elfe et d'un nain, tous armés. Leïh se demandait encore comment trois personnes pouvaient sortir de nulle part en une fraction de seconde, sans qu'elle l'ait remarqué. La fatigue, sans doute.
Sentant sa maîtresse très contrariée, Lelliki se recroquevilla sur lui même tout en fixant le nain de ses minuscules yeux noirs, ronds comme des billes et sombre comme du jais. L'Ambassadrice serra les points et s'écarta vivement de l'assassin en lui jeta un regard torve, sans même craindre qu'il réplique.

Elle était trop en colère et désemparée pour faire l'effort de se concentrer. D'ordinaire, en effet, elle n'aurait eu qu'à faire le vide une poignée de secondes pour sentir si ces individus étaient des Héritiers ou non... D'ailleurs, selon le règlement, elle aurait même eu le droit de les conduire à Edinn quelque soit leur Tribu. Mais en l'occurrence, elle avait besoin d'exprimer ses sentiments, et elle ne pouvait le faire que verbalement.


- Des compagnons de route, dîtes-vous ? Je vois... Et vous n'aviez jamais entendu parler d'Edinn avant cela ? Dornelanth, les humains normaux et ceux qui ont des dons, comme vous ? Mince alors, dois-je en déduire que vous êtes le seul, ici, à être un Héritier ? Sinon, vous seriez venus bien plus tôt, tous ensemble, non ? Elle tourna sur elle-même pour balayer du regard les visages de chacun des protagonistes. Aucun de vous n'est dans le même cas que James ? demanda-t-elle en insistant sur le prénom de ce dernier. Elle s'approcha enfin du concerné et colla son visage au sien. Qu'est-ce que vous espérez ? Que je vais ouvrir les portes d'Edinn à tous vos valets sous prétexte que ce sont vos amis ? Ce village est réservé aux Héritiers : que vous le vouliez ou non, je vous y emmène, et je me ferai un plaisir d'y accompagner vos camarades s'ils font partie d'une des Tribus. Mais aucun d'entre eux ne mettra les pieds là bas s'il n'a rien à y faire, c'est clair ? souffla-t-elle entre ses dents.

Un peu plus et elle empoignait le col du Chevalier pour le menacer. Mais en réalité, elle était -et de loin- la plus en danger de tous. Elle risquait de se mettre les trois compagnons de route de James à dos... Seulement, elle n'en avait que faire. Elle devait ramener le Taslyn à Edinn, c'était ainsi. Jamais un Héritier connu d'elle ne pourrai y échapper. Et jamais personne ne franchirai les remparts d'Edinn sans y être invité tant qu'elle serai en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Mar 1 Nov - 20:40

Le visage de Leïh fut d'abord teinter par l'inquiétude. Chose peu étonnante du fait que trois experts dans l'art d'être discret et de l'assassinat venaient de jaillir à ses côtés. James fut à son tour mal à l'aise.

Il semblait qu'il avait une attirance pour la jeune femme et être en bon terme avec sa chef ne pouvait qu'être bénéfique. Lorsqu'elle colla son visage au sien c'était la colère et la honte d'avoir été surprise qui le déforma.


"Eh bien vous savez demoiselle ces personnes me suivent depuis maintenant un an. Ce sont plus que des amis ce sont mes frères et soeurs et tous ont des pouvoirs. Jaron sait se rendre invisible, chose qu'il l'aide pas mal n'est ce pas ? Arwen sait se téléporter et Dorgo sait résister au plus terrible des froids ainsi que se camoufler. Alors vous savez on va tous y aller et avant un petit cadeau"

La femme aurait dû reculer mais elle n'en eut pas l'envie ou plutôt le temps. D'un mouvement rapide James l'enlaça et l'embrassa sur la bouche, humant la délicieuse odeur de la femme puis recula, main sur son arme.


[Désolé mais je n'aurais jamais pu te faire mieux...]


Dernière édition par James Tenn le Mer 9 Nov - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Sam 5 Nov - 18:19

[Aucun souci ! Tant que tu respectes le minimum de 8 lignes, tout va bien ! Mais pourquoi tu m'agresses ? XD]

Leïh Sinn n'en cru pas ses yeux. Ou plutôt ses pauvres lèvres... Elle demeura plusieurs secondes toute rigide, les épaules hautes -Lelliki lui chatouillait d'ailleurs le cou, ainsi écrasé contre le visage de sa maîtresse- les poings fermement serrés et les yeux écarquillés. Elle ne trouva rien à dire. Ni même à penser. Tout en elle était figé, jusqu'à sa capacité de songer à quoi que ce soit...
Elle balbutia enfin un "
mais qu'est-ce que..." avant de se mettre à trembler de rage. Son visage de porcelaine se teinta entièrement d'un rouge vif et une oreille attentive aurait presque pu entendre ses dents claquer. Lelliki y parvint, d'ailleurs... L'Ambassadrice eut un court rire nerveux et détendit enfin son bras droit... C'est alors que la faible lumière d'un des réverbères qui éclairaient les docks s'évanouit : la flammèche qui dansait à l'intérieur de sa prison de verre disparu, laissant place à un petit fumé grisâtre au sommet de la bougie. La main de Leïh Sinn s'ouvrit largement et une boule de lumière dense et vive y apparu, scintillante. La jeune femme foudroya sa nouvelle recrue du regard... Une seconde, elle songea à lui lancer la chose dans la figure mais la raison lui revint bien vite. Elle prit une profonde inspiration -sans pour autant desserrer les dents et quitter James des yeux- et projeta la boule de lumière sur des caisses de bois abandonnés là qui pourrissaient lentement. Dans un bruit fracassant, elles tombèrent au sol et se brisèrent dans un panache de poussière volatile. Enfin, d'un geste vif, la jeune femme fit tournoyer sa canne -ou le pommeau de sa rapière, appelez cela comme vous voudrez- et en colla l'extrémité sous la gorge du Taslyn, comme s'il s'était directement agit de son arme.

- Approchez moi de trop près encore une fois et je vous colle trois semaines au cachot, c'est compris ? siffla-t-elle comme une vipère. Puis elle fit tournoyer son accessoire de nouveau et le fit claquer au sol. Elle se tourna enfin vers les trois spectateurs... Et retint un frisson en tombant une nouvelle fois sur le visage de l'assassin du groupe.

- Bon ! Vous allez tous me suivre, et c'est un ordre ! Comme vous avez l'air de bien aimer écouter aux portes, j'estime que je n'ai pas besoin de refaire un discours... Que ceux qui refusent restent ici, mais autant vous prévenir : si vous demeurez à Dornelanth, vous serez tôt ou tard repérés et c'est en pleurant que vous viendrez frapper aux portes d'Edinn... Alors si vous tenez un tant-soit-peu à votre dignité... Elle rajusta ses vêtements du revers de la main et se mit en marche sans se soucier de la réaction des nouveaux arrivants. Elle se dirigea vers les escaliers glissants qui montaient des docks pour rejoindre les petites ruelles de Dornelanth. Sa canne et ses chaussures se mirent à claquer de manière régulière... Au fond, elle n'espérait plus qu'entendre derrière elle les pas des quatre personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Dim 6 Nov - 21:37

La tension monta entre le couple, et ce très rapidement. James avait fait cela par pur effronterie et envie. En seulement quelques secondes la femme se métamorphosa à nouveau, passant de la colère à la stupeur puis à la haine. Avec un rire elle tendit son bras et James sentit la puissance s'accumuler. Cette femme était folle ! Mais le contrebandier ne réagit pas. Il n'avait pas peur. Il pensait avoir fait mouche avec ce baiser et seul le temps leur dirait. En tout le Taslyn espérait de tout son coeur que cela serait en bien et de préférence dans l'amitié ou l'amour.

Les caisses explosèrent et après plusieurs menaces elle repartit. James croisa les bras et sourit, presque bêtement. Arya leva les yeux au ciel tandis que Dorgo éclatait de rire. Jaron, comme à son habitude, resta impassible.


"Qu'est ce que tu peux être bête James..."

L'elfe suivit la jeune femme et commença à lui parler tout doucement.

"Excusez le... James est un peu fou dès fois. Vous savez il était Chevalier avant puis un accident la fait tomber dans une folie meurtrière. Pendant plus de dix ans il est resté coupé du monde pour s'en remettre et il n'était pas tout à fait guéri. Peut être ne le sera il jamais... Mais sachez que si il vous a fait ça c'est qu'au fond il vous aime."

L'elfe fit un grand sourire. Contrairement à Jaron, son mari, elle était dotée d'un grand coeur et était très proche des gens avec qui elle voulait bien parler. Derrière les deux femmes Dorgo et James se battait sur quel ou quel groupe rejoindre, si ils quittaient Edinn ou non tandis que Jaron, pour changer, flânait, pensif. L'épouser pour fuir avait été une grave erreur se dit Arya et son regard se porta tout de suite sur James. Mais le chevalier avait apparemment déjà choisi...


[Je fais jouer mes PNJ pour bien les connaître et qu'ils peuvent toujours servir. No prob' à ca ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Mer 9 Nov - 17:26

[Aucun problème pour les PNJs ! Bon, n'en n'abuses pas non plus : pas question d'avoir une armée à tes pieds ! XD Enfin, je trouve que ça rend le RP plus vivant donc je suis totalement pour ! En revanche, est-ce que ça te dérange si tu modifies le pouvoir de ton ami Jaron pour qu'il fasse partie d'une autre Tribu ? Ca paraîtrait bizarre qu'en tant que Cheftaine des Talsyn, Leïh Sinn n'ait été au courant que de l'arrivée de James et pas de Jaron... Si ça pose problème, c'est pas très grave mais bon, voilà... ^^']

Leïh Sinn marchait d'un pas pressé. Elle espérait ne rencontrer personne dans les ruelles de Dornelanth et pour cela, plus vite la ville serait traversée, mieux c'était. Elle savait parfaitement où aller pour retrouver en dix minutes la voiture qui l'avait déposée sur une petite place légèrement glauque, prenant garde à n'être vue de personne. Elle savait aussi que Gustave l'attendrait, assis dignement à sa place de cocher, silencieux et invisible dans son costume noir. Cette pensée lui rappela d'ailleurs qu'elle était sensée ramener une recrue et qu'elle était en train d'en ramener quatre... D'autant que finalement, une fois le protocole respecté, surtout pour l'Onara et la Psehr qui devaient rencontrer leurs Cheftaines respectives bien une fois, il était fort probable qu'ils reviennent à Dornelanth... Il était fort probable qu'ils reviennent à Dornelanth, contrairement à ce qu'elle leur avait dit... Pour les menacer... Les convaincre. Après tout, il y avait bien une part de vérité : "Si vous demeurez à Dornelanth, vous serez tôt ou tard repérés et c'est en pleurant que vous viendrez frapper aux portes d'Edinn...", le village des Héritiers était bien plus sur.
C'est une voix douce, féminine, qui extirpa Leïh Sinn de ses songes. La jeune Ambassadrice l'écouta non sans intérêt mais ne perdit pas son expression sévère.


- Vous ne vous placerez pas en mes faveurs en cautionnant le comportement de votre ami, vous savez, pas même en prenant sa défense... C'est bien la première fois que j'ai à subir des gestes aussi déplacés et je ne serai pas plus tolérante s'il récidive, sachez-le. Un peu malgré elle, elle pu reconnaitre le ton ferme et inflexible qu'elle adoptait lors de débats et de rencontres diplomatiques, en particulier lorsque les intérêts d'Edinn étaient à défendre. Parfois, son zèle prenait le dessus dans sa vie personnelle, et cela sans qu'elle s'en rende compte. Pour tenter d'atténuer la brutalité de ses propos, la jeune femme tourna la tête en direction de son interlocutrice et lui sourit discrètement, puis lança son regard sur ce qui se trouvait devant elle à nouveau. Ils n'étaient plus vraiment dans les docks mais entre les bâtiments qui les longeaient et bientôt, ils devraient bifurquer à droite pour rejoindre rapidement la voiture de Leïh Sinn. Cette dernière se retournait régulièrement pour veiller à ce que les nouveaux venus ne se perdent pas, faisant de temps à autres tournoyer sa canne histoire de se distraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tenn

avatar

Messages : 49

Caractéristiques
Age: 42 ans
Arme(s): Epee double, miséricorde
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Mer 9 Nov - 22:08

Arya surprit le sourire de l'Ambassadrice comme elle se faisait appeler. Mais Leïh avait en face d'elle une femme, sûrement plus vieille qu'elle, Arya approchant des trente ans et étant jeune pour son antique peuple. Peut être se trompait elle mais l'elfe pensait que la jeune femme face à elle était d'une nature indécise et souvent trompeuse. James avait du s'en rendre compte. L'elfe se mordit les lèvres tout en pensant à son passé. Son maître, ses vêtements si légers, les dures nuits froides ou de douleur, le fouet... Arya continua à marcha aux côtés de l'Ambassadrice...

Dorgo jura et passa sa main gauche sur la tranchant de sa hache. Cette femme ne lui faisait pas confiance ça se voyait, et pis elle était trop stricte ! Tout en grommelant dans sa barbe il inspira une longue bouffée de sa pipe. Ah non ! Pas de ce sale tabac qui vous faisait tousser comme un cheval crevant après avoir avaler de travers une botte de foin. Non c'était de la bonne herbe, bien doucereuse, légèrement épicée.


"Alors James on est tombé sous le charme de la dem'selle ?
- Demoiselle Dorgo. Et non... Bah laisse tomber, répliqua l'ancien Chevalier.
- James est amoureux, James est amoureux, James est... Aïe t'es pas obligé de me frapper."

Tandis que le nain retournait à sa pipe en s'éloignant de James, ce dernier réflechit. Il avait fait ça sur un coup de tête, mais pour qu'il fasse ça James avait vraiment du tomber sous le charme. C'était vrai qu'il y'avait de quoi... James se faufila devant le nain et un coup de miséricorde trancha quelques roses rouges et plusieurs tulipes qui poussaient sur le bord d'une fenêtre, elles ne manqueraient à personne. L'ancien chevalier déglutit difficilement et tendit son bouquet improvisé à la droite de Leïh tout en faisant attention de ne pas lui faire peur et d'éviter de la toucher. "Pour toi. Prends ceci pour des excuses et comme mon amie te la dit : pour autre chose."

Jaron était plongé dans ses pensées. Chaque toit, chaque fenêtre était un danger. La femme même était un danger. Son tovarishch lui faisait confiance, donc Jaron lui faisait aussi confiance mais l'assassin n'était pas à l'abri de tous dangers. Qui lui disait qu'Arya ne l'avait pas trahie, elle qui fuyait son passé. Heureusement que James, son tovarishch, était là. Il avait combattu pour son pays, pour la slavu svoyeĭ strany, la Gloire de son Pays. Il était même devenu un assassin cruel il le savait, mais tout ça lui plaisait. Son visage, paralysé, ne laissait rien entrevoir mais son cerveau était toujours en évolution. Mais son Dieu, Gospodʹ odin, Seigneur l'Unique, veillait sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïh Sinn Kyn'Havren
Ambassadrice d'Edinn
avatar

Messages : 97

Caractéristiques
Age: 21 ans
Arme(s): rapière
Pouvoir: Manipuler la lumière

MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   Mer 23 Nov - 20:26

Leïh Sinn continua à marcher en silence, droite et fière. Sa canne tournoyait sans cesse, un coup vers l'arrière, un autre vers l'avant. Sa main agile et expérimentée savait parfaitement la faire faire des pirouettes, même s'il était impossible de ne pas mettre les autres en danger. Plusieurs fois, elle avait failli crever un oeil à quelqu'un.
Les ruelles et leurs pavés humides défilèrent, l'Ambassadrice bifurquait parfois sans que l'on s'y attende et faisait claquer ses petits talons en accélérant le pas. Elle ne vérifia qu'on la suivait que quelques fois. Lorsque James lui tendit un bouquet de fleur fraîchement coupées, la jeune femme ralentit, les regarda avec perplexité, les saisis délicatement puis plongea son regard dans ceux de James.


- Mmmh... Merci. Mais ne prenez pas trop l'habitude de décapiter les rares fleurs qui ornent les fenêtres... Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il neige partout ici, elles ont bien du mal à pousser. Malgré tout, elle fit un petit sourire et les sentit avec toute la grâce qu'on lui avait indiquée. Bien sur, elle connaissait aussi la technique qui consiste en expirer d'abord sur les pistils pour respirer ensuite leur odeur. "Eh oui, sinon on ne sent rien !" se souvint-elle, la voix de Senerith résonnant dans ses oreilles. Le souvenir du jeune homme élargit son sourire en une insondable pointe de tristesse mais lui rappela que, finalement, les hommes capables de gentillesse et d'affection n'étaient pas si courants. L'Ambassadrice sentit ses joues se teinter de rose. Elle remercia encore une fois l'ancien Chevalier avec un signe de la tête et ajouta : Enfin, je savais bien que vous pouviez avoir des attentions délicates ! Elle eut alors un sympathique rire cristallin et se remit en route.

Un peu derrière elle, Leïh Sinn se doutait bien que de la tension devait bien se plaire dans trois têtes masculines : celle d'un ancien Chevalier, celle d'un assassin et celle... D'un nain. Qu'ils n'aient pas confiance en elle, qu'ils désirent repartir, qu'ils aient envie de la détrousser, qu'ils refusent d'appartenir à une communauté, peut-être même qu'ils en veuillent à leur compagnon Taslyn de les avoir poussés à rejoindre un village qu'ils ne connaissaient pas; il se passait bien quelque chose qui devait les retenir un minimum. D'ailleurs, Leïh Sinn était un peu surprise que l'elfe, la seule femme, l'ait suivie aussi docilement. A leur place, même en étant parfaitement au fait des arcanes de l'administration, de l'officialisation des choses et des relations potentiellement houleuses qui régnaient logiquement entre humains normaux et Héritiers, elle se serait tout autant méfié d'une jeune femme venant les traiter avec autant d'autorité pour les mener où-ils-ne-savaient. Cette pensée la réjouit puisque pour une fois, comme elle l'espérait, tout se passait plutôt bien. Enfin, sans compter tout ce qui s'était passé avant, bien entendu.

Très vite, le groupe d'Héritiers s'enfonça dans Dornelanth elle-même.


[HRP: merci beaucoup d'avoir changé la tribu de Jaron ! Je propose qu'on clôture le RP ici, que l'on fasse un bref passage par "Ruelles", que l'on y retrouve mon cocher, puis qu'on poursuive à Edinn, avec une petite description du voyage. Tu peux me répondre par MP.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée mouvementée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée mouvementée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» Arrivée mouvementée
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amaréthys - L'héritage du Chomor :: ¤ La citadelle de Dornelanth ¤ :: Les docks-
Sauter vers: